Ses souvenirs



L’expression « Souvenirs Perdus » me fait toujours penser aux mots comme à de la corde, enchevêtrer et cassé, comme des objets attenants qui ont été lâchés. Quand je travaille, je recolle ces cordes pour construire une forme complète, qui aura peut-être du sens ou non, ce qui est mis de côté est aussi important que ce qui reste.

En 2016, je commence un projet de grande ampleur intitulé « ses souvenirs « , aller et retour entre les pays de l’Europe et Taïwan. Je regarde la vie quotidienne, les habitants, les architectures, la nourriture, et la culture pour me plonger dans les domaines poétiques et du choc, de la scène et des souvenirs qui se chevauchent.

L’idée était de trouver une manière pour Photographier ce lieu et raconter une histoire de mémoire, par Photographier continuellement, créér les souvenirs, passer le temps jusqu’à oublier ses souvenirs. Des images ont disparu, c’était un résultat inopiné, suggérant une forme de précarité.j’aimerais bien savoir un espace à trois démensions transforme à une photo à deux démensions, ensuite retransformer à la quatrième démensions ( le temps) , à la fin, que me restera t’il ?



Je me souviens, un l'hôpital privé où est situé dans le 6ème  arrondissement de Lyon est voué à la démolition, il est disparu petit à petit, pendant quelques mois.

Je me souviens, j’ai découvert fortuit une nécropole nationale de la Doua où était tellement calme.

Je me souviens, je me mettais au balcon pour regarder les toits du sud de la france avec attention.

Je me souviens, une amie m’offrir une pomme dorée, je n’ai jamais vu ce couleur avant, dans mom memoire, tous les matins papa me préparait une pomme rouge.   








  Je me souviens, c’etait à la campagne, il y avait une maison, une garage et un grand gazon. tout à coup, je pense à ma grand-mère, maintenant elle est comment ? je lui ai pas vu depuis quelques années déja.







 
Je me souviens, c’etait une manifestation à Paris, il semble a beaucoup de manifestation different ou de grève en France. je me souviens une fois, j’ai participé une manifestation de étudiante, mais je ne savais pas leur but.

Je me souviens, presque tous les matins, je mangeais les pains grillés, des beurres avec la confiture de l’abricot. un bol de lait et un verre jus d’orange. c’était un petit déjeuner classique en France.

Je me souviens, c’était un magasin japonaise que j’y suis allée souvent.

Il y avait quelques choses interessantes, mais malheureusement je me souviens plus.
40 x 40 cm

   
   
Pour voir la série complète avec des détails, veuillez contacter Peichen Chi, merci.